Claret

Observations pour 2018, optimisme pour 2019

L’année 2019 s’amorce sur fond de volatilité qui persiste depuis septembre 2018. L’instabilité s’est en effet accentuée au cours de ces trois derniers mois, mais seulement par rapport aux deux dernières années, durant lesquelles elle a été relativement modérée. Nous avons remonté 100 ans en arrière (soit jusqu’en 1920) pour examiner la volatilité au jour le jour et intra-journalière, et nous pouvons conclure que l’instabilité actuelle n’a tout simplement rien d’extraordinaire. En revanche, grâce à l’internet et aux médias, les investisseurs sont bien plus conscients de chaque petit soubresaut, ce qui donne l’impression que les choses ont changé. En fait, ce sont les reportages sur les nouvelles financières qui ont changé, et pas pour le mieux.

En de pareils moments, nous conseillons fermement à nos clients de maintenir le cap, de ne pas détourner leur regard de l’horizon et d’éviter de se laisser hypnotiser par les remous à leurs pieds. Voici quelques raisons pour nous aider à garder notre calme :

  • À notre connaissance, à chaque correction sa reprise, à chaque marché baissier son marché haussier.
  • Le prix, c’est le montant que vous payez. La valeur, c’est ce que vous obtenez. En d’autres termes, vous payez l’évaluation boursière, et vous obtenez des bénéfices et des dividendes. On nous pose rarement des questions à propos du montant des profits et dividendes que génère un portefeuille… Ce qui devrait être, et de loin, la question la plus importante, ne croyez-vous pas?
  • La plupart des investisseurs qui se trouvent encore au stade de l’accumulation devraient accueillir à bras ouverts les corrections puisqu’elles leur donnent l’occasion d’acheter à petit prix. Qui ne veut pas acheter lorsque les actions sont bon marché? Pour paraphraser Warren Buffett, c’est lorsque les autres sont craintifs que nous devons acheter.
Plus