À quoi sert un vérificateur?

Bulletins

Avez-vous suivi la saga de ATLAS COLD STORAGE? En voici le résumé:

Atlas est une fiducie de revenu qui se spécialise dans le storage de biens congelés pour les magasins d'alimentation tels Loblaws. Atlas croissait beaucoup par le biais d'acquisitions. Cependant pour comptabiliser ces acquisitions, elle utilisait une comptabilité plutôt créative! Par l'entremise d'un exemple, voici comment nous interprétons la situation. Supposons que vous êtes propriétaire d'un entrepôt de storage et que Atlas vous offre $2 millions pour acheter votre compagnie. Vous acceptez mais vous aimeriez bien recevoir $200,000 en prime de départ. Atlas accepte cette contre-offre. Jusque-là tout va bien. Cependant Atlas comptabilisait cet achat comme une acquisition de $2.2 millions et l'amortissait sur plusieurs années. Selon les normes comptables, Atlas aurait dû comptabiliser cette offre en deux items distincts: un achat de $2 millions (qui est amorti sur plusieurs années) et une dépense de $200,000 l'année courante. Cette comptabilité "agressive" avait donc comme conséquence de gonfler un peu les profits distribuables aux détenteurs d'unités de fiducie.

Oui, Atlas a commis une erreur mais nous nous demandons comment Ernst & Young (cela aurait bien pu être un autre vérificateur!), a pu, pour les 3 dernières années, manquer cette pratique pourtant évidente. Certains avanceront que les vérificateurs ne peuvent pas tout dénicher. Certes, mais pas dans ce cas. Atlas n'a pas une structure à la "BCE" ou à la "Power Corp" où nous devons davantage nous fier sur l'honnêteté de ses dirigeants. De plus, il ne s'agit pas d'une pratique effectuée à une seule occasion.

Le comble maintenant est que Atlas devra payer Ernst & Young de gros frais pour remettre en ordre ses états financiers! Ironique vous ne trouvez pas?

Cela étant dit, nous accumulons maintenant le titre car le chat est sorti du sac. Atlas après tout possède une vraie business. Lorsque la poussière sera retombée, nous pourrions voir le titre se transiger autour des $9. Le titre est à $6.35 en ce moment.