Acheter lorsqu’une compagnie entre en bourse, est-ce que c’est payant?

Actualité

2019 sera une année importante pour les entrées en bourse avec plusieurs noms populaires comme Uber qui a fait son entrée au début du mois de mai. Récemment, Beyond Meat, connue au Canada pour ses boulettes végétariennes vendues dans les A&W, a également décidé d’emboîter le pas, suscitant énormément d’engouement.  Le titre de cette dernière a en effet augmenté de 163% à sa première journée, devenant ainsi l’entrée en bourse la plus lucrative depuis 10 ans.  On peut alors se poser la question :  est-ce toujours payant de participer à ces nouvelles émissions?

Voici les résultats d’une étude¹ sur les entrées en bourse aux États-Unis entre 1980 et 2018 :

  • Le rendement moyen des titres lors de leur première journée est de 17.9%. Il faut cependant savoir qu’il est extrêmement difficile, voire impossible, d’acheter au prix de l’émission puisque les banques distribuent ces actions en priorité à leurs plus gros clients institutionnels.
  • Si vous achetez un titre à son prix à la fin de sa première journée en bourse et que vous le conservez pendant 3 ans, le rendement moyen est de 6.8% par année. Cela est bien en dessous du rendement du marché au cours de la même période, soit 11.2%².
  • Il existe une grande différence lorsque l’on analyse la performance des compagnies selon leur taille au moment de leur entrée en bourse. On remarque que les plus grosses (1 milliard de dollars de revenus et plus) ont tendance à avoir une performance beaucoup plus modeste lors de leur première journée en bourse, mais qui peut s’avérer très intéressante par la suite.  L’inverse est aussi vrai pour les plus petites.

 

Alors, s’il est difficile de faire de l’argent sans avoir payé le prix à l’émission, que peut-on faire?  Être patient!  Le titre de Facebook est un excellent exemple où vous auriez pu acheter à un prix moindre en attendant quelques semaines :

Ce n’est évidemment pas toujours le cas. Il existe plusieurs exemples récents moins glorieux, tels que Snapchat, Lyft et Spotify.  Bref, il est donc important de demeurer diversifié si vous voulez jouer à ce jeu.

L'équipe Claret

¹Initial Public Offerings: Updated Statistics - Jay R. Ritter, Prof. of Finance, University of Florida, April 2019

²Rendement total du S&P 500 en $ US