La valeur des actions privilégiées canadiennes a trop reculé, dit Vincent Fournier

Médias

Le secteur des actions privilégiées canadiennes a connu une période très difficile au cours des 12 derniers mois et le temps est venu de profiter d'une baisse exagérée de cette catégorie de titres, selon Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuille chez Claret.

Écouter cette entrevue sur le site du journal Les Affaires