Des actions sous-évaluées pour vous

Dans les médias

Ce choix paraît surprenant compte tenu des difficultés rencontrées par JNJ au dernier trimestre.

«Les investisseurs ont été trop pessimistes, s'explique Alain Chung, associé de chez Claret. Les ventes vont bien. L'action ne se vend qu'à 12 fois les profits et donne un rendement du dividende de 3,6%.» De quoi le rendre patient.

Lire la suite sur La Presse Affaire