Doit-on se précipiter vers les obligations une fois à la retraite?

Actualité

Une vieille règle empirique populaire dit que le pourcentage de notre portefeuille en revenus fixes devrait être équivalent à notre âge, c.-à-d. qu’une personne de 60 ans devrait en conséquence avoir 60 % de son portefeuille en revenus fixes et le reste en actions.

Bien que cette règle soit simple et pertinente, certains arguments sont à considérer :

1. Nous vivons de plus en plus vieux

  • Aujourd’hui, au Canada, les femmes ayant atteint l’âge de 65 ans peuvent espérer vivre encore 22 ans et les hommes, 19 ans. Dans les années 1920, l’espérance de vie était alors de 13 ans encore pour les deux sexes, une fois l’âge de 65 ans atteint¹. La probabilité qu’un investisseur doive retirer de son portefeuille pendant une plus longue période a donc considérablement augmenté.

2. Les actions offrent un rendement supérieur sur de longues périodes

  • Notre recherche nous démontre que sur de longues périodes, un investisseur qui retire des fonds de son portefeuille annuellement augmente grandement le risque d’épuiser son capital à mesure qu’il diminue le pourcentage qu’il détient en actions.

3. Analyser le pire scénario

  • Cette même recherche démontre que même lors des trois pires périodes de 30 ans depuis 1914, ce sont les portefeuilles avec davantage d’actions qui auraient permis à un individu en mode décaissement de ne pas manquer d’argent.

Conclusion

Bref, cette règle approximative peut donc vous servir de point de départ pour une réflexion concernant vos placements à l’aube de la retraite. Cependant, sachez que peu importe leur âge, nous recommandons rarement à nos clients retraités d’avoir plus de la moitié de leur portefeuille en revenus fixes, à moins que leurs retraits soient relativement moindres par rapport à la valeur de leur portefeuille.

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations ou plus de détails sur notre recherche.

L’équipe de Claret

 

« Si je devais détenir une obligation de 30 ans du gouvernement ou des actions pour une période de 30 ans, je pense que le rendement des actions surpassera considérablement celui de cette obligation de 30 ans » - Warren Buffett
Écouter l’entrevue de Buffett en 2018

¹Statistique Canada