Garder le cap dans la tempête

Médias

Le gestionnaire de portefeuille Alain Chung de la corporation gestion de placements Claret a jeté son dévolu en février dernier sur des bonnes sociétés qui se vendaient à des prix déprimés. Avec la violente correction qu'ont connue les marchés, les aubaines de février dernier se vendent aujourd'hui encore moins cher qu'alors. Pas question, pour autant, de bouleverser la sélection.

Lire la suite sur Cyberpresse