Le marché boursier canadien continue de surclasser les autres marchés

Commentaires

Fort d’une hausse d’un peu plus de 7% pour la première moitié de l’année, le marché boursier canadien continue de surclasser ses homologues des pays industrialisés qui sont, au mieux, restés stables (converti en dollars canadiens).

Une fois encore, le tableau ci-dessous dresse en sommaire la performance des indices pour le premier trimestre et la première moitié de l’année 2005.

  2ième trimestre 1er semestre
  Monnaie locale Dollars canadiens Monnaie locale Dollars canadiens
S&P/TSX (CAN) + 3.02% + 3.02% + 7.10% + 7.10%
S&P 500 (U.S.) + 0.91% + 2.14% - 1.70% + 0.20%
Nasdaq (U.S.) + 2.89% + 4.14% - 5.45% - 3.62%
Europe (Euro) + 4.05% - 1.63% + 8.53% - 1.17%
Nikkei (Japon) + 0.73% - 2.93% + 0.83% - 4.91%

Le secteur des ressources demeure la locomotive du rallye de la bourse canadienne. Au risque d’être perçus comme des troubles fête, nous aimerions vous mettre en garde car le secteur de l’énergie et des matériaux compte maintenant pour 39% du TSX et celui des financières représente 32% de l’indice torontois. Aussi, si on inclut les fiducies de revenus pétrolières et gazières au calcul des indices, le secteur pétrolier à lui seul se chiffre maintenant à près de 27% du TSX, soit un niveau qui n’a pas été atteint depuis le choc pétrolier des années 1970. Nous en concluons que, pour l’instant, ces deux secteurs n’offrent pas un bon ratio risque/rendement.

Le dollar canadien est demeuré sensiblement inchangé depuis le début du trimestre tout comme notre opinion en ce qui concerne sa valeur à long terme. Notre hypothèse reste la même soit la parité avec le dollar US d’ici la fin de la décennie.

Nous préférons toujours le dollar US à l’Euro. La devise européenne souffre d’une profonde division parmi les membres de sa grande famille. À un antipode, la « vieille Europe » (la France et l’Allemagne) qui préfère mettre l’accent sur l’ordre social au détriment de la croissance économique se frotte à la « nouvelle Europe » dans laquelle on retrouve l’Irlande, la Pologne et la République Tchèque qui militent pour des politiques capitalistes. Ces derniers demandent plus de liberté économique, moins de réglementation et une structure fiscale conciliante à la croissance économique. Les différences entre ces deux groupes deviendront de plus en plus problématiques au fil du temps. Si nous devions parier, nous miserions sur les pays comme l’Irlande, la Pologne et la République Tchèque plutôt que sur la France, la Belgique et l’Allemagne.


La chaleur de l’été enfin arrivée, nous sommes certains que la lecture de notre lettre trimestrielle passe seconde à vos activités extérieures.

Nous avons donc décidé, pour ce trimestre, de ranger notre plume de bonne heure et d’utiliser plus de graphiques qui illustrent notre philosophie de placement. D’ailleurs, ne dit-on pas qu’une image vaut mille mots.

Nous entendons souvent

« EN FINANCE, C’EST PAYANT D’ALLER CONTRE L’OPINION PUBLIQUE ».

Les questions à se poser sont les suivantes :

Qu’entendons-nous par « l’opinion publique » ?

Quels sont les signes avant coureur qui nous indiquent que « c’est le temps d’aller contre l’opinion publique » ?

 

Au cours des années, nous avons appris que la une des magazines « best seller » se veut un très bon indicateur.

À vous de juger …

 

STANDARD AND POORS COMPOSITE INDEX

(marché boursier américain)

 

… en 1974, après l’écroulement des marchés boursiers …

Le TIME magazine sonne la fanfare … mais la parade était déjà passée!

 

LE DOLLAR US CONTRE LE FRANC SUISSE

(une approximation de la devise européenne)

 

… 1978, suite à la décision de Nixon de mettre fin à l’étalon or, c’est-à-dire la convertibilité de la devise américaine en une quantité prédéterminée d’or, le dollar subit une longue et pénible descente

Ne croyez-vous pas qu’il était un peu tard pour être baissier !

 

DOW JONES INDUSTRIALS COMPOSITE

(marché boursier américain)

… « After a wild week on Wall Street, the world is different »…

Est-il vraiment si différent?

 

HANG SENG STOCK MARKET INDEX: le marché boursier de HONG KONG

…Le sang coule dans les rues… C’est le temps d’acheter…

Pas très joli, un peu cynique même, mais combien vrai.

 

NASDAQ STOCK MARKET INDEX (représentant principalement des titres de compagnies technologiques)

 

CES ILLUSTRATIONS NE SONT QU’À DES FINS DE DIVERTISSEMENT

 

LES PERFORMANCES PASSÉES NE RÉFLÈTENT PAS LES PERFORMANCES FUTURES

 

BON ÉTÉ!

 

L’équipe Claret

P.S Vous trouverez, ci-joint, un « sans goutte Claret ». Nous espérons que vous l’utiliserez tout en dégustant un bon verre de vin.