Les analystes recommandent de vendre!

Bulletins

Pour la première fois depuis 1997, moins de 29 % des titres couverts par les analystes sont cotés comme des "achats

", selon les 
données de Bloomberg.

Bien que cette statistique puisse sembler négative, elle doit être interprétée avec optimisme. Sans vouloir discréditer le travail des maisons de courtage, nous voudrions souligner qu’en finance, le consensus a rarement raison. Rappelez-vous qu’on recommandait à l’unisson d’acheter des titres technologiques en 2000 et des titres bancaires en 2007… En d’autres mots, le consensus a comme répercussion immédiate ici de diminuer la quantité d’acheteurs, ce qui se traduit par une faiblesse des marchés boursiers.

Bien que nous prévoyions que les marchés boursiers pourraient demeurer turbulents à court terme, nous concluons qu’ils devraient renouer avec une tendance haussière d’ici un an. Nous utiliserons donc cette période pour examiner les marchés afin d’identifier les bonnes opportunités, en attendant, bien-sûr, que les analystes changent d’avis…