Les chocs boursiers peuvent être bons pour votre portefeuille! Vraiment?

Actualité

En ce début d’année, plusieurs identifient les récentes performances des marchés comme l’indicateur d’une correction imminente. Bien qu’il soit historiquement vrai que les corrections boursières ont été précédées par une longue période de hausse, tenter d’identifier le moment exact où le choc surviendra relève de la chance. Vous pourriez bien avoir raison, mais beaucoup trop tôt.

Cela étant dit, si vous êtes en mode épargne, saviez-vous que les chocs boursiers peuvent au contraire vous aider à augmenter vos avoirs? Puisque cela peut sembler contre-intuitif, prenons un exemple pour illustrer notre point de vue.

Considérons deux investisseurs, Paul et Catherine. Tous les deux investiront le même montant d’argent au cours des 3 prochaines années. Cependant, Paul investira 300 000$ cette année, tandis que Catherine investira 100 000$ au cours des trois prochaines années.

 

Investisseurs

Investissement année 1

Investissement année 2

Investissement année 3

Paul

300 000$

0$

0$

Catherine

100 000$

100 000$

100 000$

 

Examinons trois scénarios boursiers distincts, choisis à titre indicatif :

 

Scénarios

Rendement année 1

Rendement année 2

Rendement année 3

Rendements annuels composés

1 – Baisse importante du marché dès l’année 1

-15%

16,7%

16,7%

5%

2 – Baisse importante du marché lors de l’année 2

5%

-15%

29,7%

5%

3 – Marché en constante hausse

5%

5%

5%

5%

 

Ensuite, calculons la valeur du portefeuille de nos deux investisseurs au bout de 3 ans :

 

Investisseurs

Scénario 1

Scénario 2

Scénario 3

Paul

347 287$

347 287$

347 287$

Catherine

368 655$

355 718$

331 013$

 

En effet, en investissant tout son argent dès la première année, la valeur du portefeuille de Paul sera la même peu importe le scénario. Il sera avantagé par rapport à Catherine uniquement selon le scénario 3, un marché haussier consécutif de trois ans. Quant à Catherine, elle serait plus riche selon les scénarios 1 et 2, ayant investi moins que Paul lors des deux corrections. Elle profiterait tout de même du rebond en continuant d’investir à chaque année. Surprenant, n’est-ce pas?

Alors, même si vous êtes d’avis que la bourse fluctuera au cours des prochaines années, rappelez-vous qu’en investissement « rien ne sert d’attendre, il faut seulement partir à point »!

L'équipe Claret