Meubles Léon : «un prix raisonnable» pour avaler Brick

Dans les médias

Avec l'américaine Meubles Ashley déjà dans sa cour, Meubles Léon sent le besoin de s'endetter pour tripler sa taille en avalant sa rivale albertaine The Brick, elle-même sauvée par l'assureur Fairfax, il y a trois ans.
 
Lire la suite sur La Presse