Payer une prime pour acheter des titres «sûrs», est-ce un placement “sûr”?

Dans les médias

Les investisseurs sont prêts à payer une prime importante pour acheter des titres «sûrs». À long terme, cela peut être une grave erreur, dit Vincent Fournier, gestionnaire de portefeuilles chez Claret.

Visionner l'entrevue sur Les Affaires