Peu de changements à prévoir pour ING Canada

Dans les médias

La rupture a provoqué quelques soubresauts en Bourse, hier. Mais, selon les observateurs, ING Canada (T.IIC) ne devrait pas trop s'ennuyer de sa maison mère néerlandaise, qui vient de la larguer pour renflouer ses coffres.

Lire la suite sur Cyberpresse...