Un plancher à la peur

Médias

Plusieurs analystes anticipent une année difficile. Deux facteurs me portent à croire que le futur boursier est plus rose que le tableau peint par les médias : un niveau d'évaluation bas et un excès de liquidités.

Lire la suite sur Les Affaires